Bruno Edera
1937 - 2020
24. November 2020

Mit grosser Trauer, aber auch mit Dankbarkeit, nehmen wir Abschied von Bruno Edera, Mitbegründer und Ehrenmitglied des GSFA. Er ist am 17. November 2020 friedlich entschlafen.

Mit ihm verlieren wir einen leidenschaftlichen Kenner und einen der seltenen Chronisten des Animationsfilms.

Entretien avec Bruno Edera 2012 (cinémemoire.ch)

Bruno Edera in Espinho 2007 ©Otto Alder

Seine Freunde und Mitbegründer des GSFA, Georges Schwizgebel und Claude Luyet, haben einen Nachruf geschrieben.

Sa passion pour le film d’animation a commencé très tôt, cinéaste amateur dès l’âge de 14 ans, il fonde à 18 ans le ciné-club Panorama à Sainte-Croix en 1957, et sa carrière professionnelle débute en tant que dessinateur en machines de précision dans la fabrique Paillard-Bolex. Plus tard son enthousiasme pour le dessin animé lui permet d’être nommé responsable de ce domaine à la Télévision suisse romande où il travaillait initialement dans un autre secteur. Il en profite pour programmer généreusement des courts métrages d’animation en produisant des émissions, écrivant des articles ou des ouvrages à ce sujet.

Habitué des festivals il noue des relations avec les animateurs du monde entier, il est par exemple une des premières personnes à s’intéresser au cinéma d’animation africain. En 1988 il reçoit le Prix Raoul Servais pour honorer l’ensemble de sa carrière.

Pour nous, il restera le personnage qui a initié et accompagné le démarrage du film d’animation suisse, un type formidable qui possédait une gentillesse phénoménale.
Ces dernières années sa mémoire l’a lentement quitté et la Covid a accéléré sa disparition survenue le 17 novembre peu après ses 83 ans.

Georges Schwizgebel et Claude Luyet